Webmaster - Infos
Connexion...
 Liste des membres Membres : 583
membres 3 derniers membres :
sokilitama   itaf   ScottTewlyPK   

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonyme en ligne : 1

Total visites Total visites: 421476  
Liens utiles
Contribuez !
Pédagogie
Revue de presse
Spécial ZIL
Assistance en ligne
Vacances scolaires
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
37 Abonnés
Un peu d'humour

Recherche Web
MoteurPE, moteur de recherche pour professeurs des écoles
Mentions légales
Recherche




La Charte du Forum - La Charte du Forum

Forum - Forum
Questions des écoles - Questions des écoles


actif  Sujet n° 15  Publier des photos d'élèves sur Internet

le 28/09/2011 - 07:53
par Leprofesseur

Leprofesseur

Administrateur
18 messages

Une école m'a posé la question sur la réglementation en matière de publication de photos d'élèves. 

Voici le résultat de mes recherches : 

Publier des photographies d’élèves mineurs sur l’internet doit toujours se faire avec l’accord des parents. Ce document fait le point sur le sujet et fournit un modèle de demande d’autorisation parentale.Les sites web scolaires ont choisi des stratégies très différentes quant à la diffusion de photographies d'élèves sur l'internet. On trouve des salles de classes désertes ou aucun élève n'est jamais visible ; d'autres nous montrent des élèves déguisés ou dont le visage a été flouté ; d'autres enfin diffusent des photographies individuelles ou des romans photos mettant en scène les élèves. 

La question de la diffusion de photographies d'élèves sur le site web de l'établissement scolaire ou de l'école nous est régulièrement posée.

Les photographies individuelles des élèves

«Chacun a droit au respect de sa vie privée.»

La circulaire N°2003-091 DU 5-6-2003 parue au Bulletin Officiel interdit la diffusion de listes nominatives d'élèves accompagnée de leurs photographies. Ce sont des données personnelles qui doivent faire l'objet d'une déclaration auprès de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés. Leur diffusion doit être limitée à l'intranet de l'établissement.

Il est possible de diffuser sur un site web des photos d'élèves à des fins d'illustrations d'une activité pédagogique, d'une activité péri-scolaire, d'une sortie ... etc. Cependant il faudra recueillir l'accord écrit de l'intéressé, s'il est majeur ou du responsable légal pour l'élève mineur. 

Il n'est pas possible de demander l'autorisation de diffusion une fois pour toutes, en début d'année scolaire par exemple. En effet l'accord de diffusion n'est valable que pour une photographie ou une série de photographies précises. Les parents et/ou l'élève doivent pouvoir estimer si la photographie à diffuser leur convient : un accord à priori n'est donc pas possible.

Tout accord doit être accompagné d'un droit de retrait. Les parents ou l'èlève peuvent demander à tout moment que l'image soit effacée du site web. Ils doivent donc savoir auprès de qui exercer ce droit de retrait : c'est généralement le webmestre du site ou le chef d'établissement.

Deux mesures de bon sens : prévenez les élèves si vous les prenez en photo et demandez leur accord. Evitez les photos où les élèves ne sont pas à leur avantage.

Pour en savoir plus, consultez les références juridiques ci-contre.

Fiche modéle de demande d'autorisation parentale
 
Ce document est un modèle de demande d'autorisation parentale à adapter en fonction des circonstances. Il est téléchargeable en bas de cet article. 

Sur le site web

Par ailleurs, il convient de faire figurer sur une page du site l'indication du fait que «toutes les images montrant des élèves ont fait l'objet d'une autorisation de la part des élèves ou de leur parents s'ils sont mineurs». Il est possible de placer près de chaque photo un lien vers cette page avec une mention du type Protection de la vie privée.

Et le photographe ?

N'oubliez pas que le photographe dispose d'un droit d'auteur sur son oeuvre. Il doit lui aussi vous donner l'autorisation de diffuser les photos qu'il a réalisées sur votre site web.

Photo de classe ou de groupe

Dans le cas ou les élèves ne sont pas identifiables individuellement, l'autorisation parentale n'est pas nécessaire. Evidemment la liste nominative des élèves ne doit pas figurer à côté de la photo.

Photos de quelques élèves

Si la photo représente 4 ou 5 élèves dans le cadre, par exemple, d'une activité pédagogique, l'autorisation parentale est indispensable. Le critère retenu sera le fait de pouvoir ou non reconnaître les élèves.

Les "trombinoscopes"

Les listes d'élèves avec photos individuelles ne sont nullement interdites mais doivent être strictement réservées au réseau interne à l'établissement et non accessibles au grand public, non téléchargeables par les élèves.

Source : 
http://www.ac-rouen.fr

Vous pourrez d'ailleurs vous procurer les modèles d'autorisation de publication sur le site hébergeant l'article. 


Rémi Deltour - Webmestre

Ecrire à Leprofesseur   Site web Leprofesseur Poster une réponse  Haut

[]   

Réponse n° 1
--------
le 02/04/2012 - 08:06
par myam29

myam29

1 message

Bonsoir,

dans le cadre d'un journal d'école, mis en vente auprès de toutes personnes (même hors école), quelles sont les obligations et les limites juridiques de l'enseignant, de l'école ?

Je vous remercie pour votre réponse.

Sincères salutations,

Myriam LAGARDE

  Poster une réponse  Haut
Réponse n° 2
--------
le 02/04/2012 - 17:40
par Leprofesseur

Leprofesseur

Administrateur
19 messages

Bonjour, 

il n'existe pas vraiment de législation spécifique au journal mais plutôt une série de règles juridiques et éthiques applicables à toute . 

L'article suivant a été rédigé pour une en ligne sur Internet mais peut être très facilement transposé à une traditionnelle car un blog ou un site internet n'est, somme toute, qu'une version numérique d'un journal traditionnel. 

 

Règles de la en ligne dans un cadre  .

Publier sur internet : des règles et des enjeux citoyens.

Préambule

Sites ou blogs permettent aujourd’hui aisément la  des travaux de l’enseignant et de sa classe. Cette démarche pédagogique s’inscrit de fait dans le cadre de l’éducation aux médias à l’école, permet à l’enseignant porteur du projet de valider des compétences du B2i et incite in fine les élèves à prendre conscience de leurs droits et de leurs devoirs en matière de publication sur la Toile. Quelles sont les règles à connaître et à faire appliquer à nos élèves ? Quelles ressources juridiques et pédagogiques mettre à disposition de la classe ? Quelles compétences valider par le biais d’un projet de  publication sur la Toile ? Retour sur les fondamentaux de la publication en ligne.

Des règles à connaître et à faire respecter.

Dans le domaine de la publication en ligne dite scolaire, les lois habituelles s’appliquent, notamment : l’obligation de neutralité (religieuse, politique, commerciale) ; l’obligation de réserve ; l’obligation de discrétion professionnelle ; l’obligation de respect des secrets protégés par la loi. Le respect du droit des personnes, de la protection des mineurs et des droits d’auteur s’imposent également et font d’ailleurs l’objet de compétences du B2i.

Un blogueur ne peut légalement : diffuser des informations à caractère diffamatoire, injurieux, obscène, offensant, violent, pornographique, susceptibles par leur nature de porter atteinte au respect de la personne humaine et de sa dignité ou d’inciter à la violence politique, raciste ou xénophobe ; communiquer des messages présentant sous un jour favorable le banditisme, le vol, la haine ou tous actes qualifiés de crimes ou délits, ou de nature à inspirer ou entretenir des préjugés ethniques ou discriminatoires.

Un blogueur doit respecter par ailleurs : le droit à l’image : une image ne peut être reproduite ou diffusée sans autorisation, si elle n’est pas libre de droits. Une image représentant un élève est une « donnée nominative » au sens de la loi Informatique et Libertés. Il est nécessaire alors de procéder à une déclaration et / ou une demande d’avis à la CNIL et surtout d’avoir préalablement obtenu l’accord conjoint des parents concernant sa mise en ligne. La mise en ligne de photographies de bâtiments publics requiert les mêmes précautions. le droit d’auteur : si l’élève est l’auteur d’un devoir, d’un texte, d’un dessin que l’on veut publier, il faut obtenir l’assentiment écrit de ses parents. Idem pour les productions des adultes que l’on ne peut reproduire et diffuser sans l’accord des personnes qui en détiennent les droits. Une œuvre écrite « tombe » dans le domaine public 70 ans après la mort de son auteur, déduction faite des années de guerre. Un droit de citation, sous certaines conditions, est possible toutefois mais il ne concerne que les textes écrits et se doit d’être le plus court possible Par souci de clarté et de légalité, il est souhaitable qu’un blog comporte une notice légale indiquant la raison sociale, l’adresse, le numéro de téléphone ou l’e-mail de l’hébergeur du « blog », sans qu’il soit toutefois nécessaire, par souci d’anonymat, de mentionner l’identité du « blogueur ».

Le blogueur est considéré comme un éditeur : aux yeux de la loi, il est donc responsable des propos qu’il tient et publie sur son blog, y compris des commentaires publiés par des tiers. La modération a priori ou, à défaut, un contrôle régulier des contributions est de mise. Dans tous les cas, rédigez une charte, acte que vous pouvez réaliser avec votre classe, optez pour la modération a priori ou a posteriori des commentaires publiés et indiquez-le clairement. Une fois votre projet réalisé, désactivez la fonction « commentaires » si nécessaire, ou envisagez la suppression de votre blog, à long terme, s’il le faut.

Le blogueur est libre d’établir des liens avec d’autres blogs et d’autres sites à conditions que ces liens ne portent pas atteinte aux droits des tiers et ne remettent pas en cause l’ensemble des droits précédemment énumérés.


Le guide « Juriscol » met à disposition des enseignants quelques exemples d’ autorisations :
• autorisation de publier le travail d’un élève sur un site web ;
• autorisation de publier la photographie d’un élève sur un site web ;
• autorisation d’utiliser les œuvres d’un tiers pour sur un site web ;
• autorisation de publier une photographie par un titulaire du droit d’auteur.


Le guide Juriscol donne également quelques conseils : « Ne jamais écrire le nom de famille des élèves sur leurs travaux. Éviter de publier du matériel permettant d’identifier les élèves comme le numéro de téléphone, l’adresse ou une photo. Les photos de classe devraient représenter au minimum trois élèves. Si vous êtes autorisés à afficher des photos individuelles, n’inscrivez pas le nom de l’étudiant apparaissant sur la photo. (...) Informer les parents des différentes mesures que vous prenez pour assurer le respect de la vie privée de leurs enfants. »

Guide Juriscol disponible  ICI.

 

Source de l'article : http://tice.ac-dijon.fr/spip.php?article78

 

Pour en savoir plus sur ce type de projet : http://pedagene.creteil.iufm.fr/internet/publi.html#Réaliser son journal

 

 


Rémi Deltour - Webmestre

Ecrire à Leprofesseur   Site web Leprofesseur Poster une réponse  Haut
Réponse n° 3
--------
le 03/04/2012 - 04:57
par myam29

myam29

2 messages

Bonsoir,

Merci pour votre réponse rapide !

Les peuvent-ils lors de fête d'école prendre des photos et s'en servir aux fins de les copier dans un journal qui sera mis en vente au profit de la coopérative scolaire ?

Doivent-ils avoir eux aussi une autorisation spécifique des personnes adultes et des enfants mineurs photographiés dans le cadre de fête scolaire ?

Et est-ce que cette règlementation est la même si la fête se déroule à l'intérieur de l'école ou à l'extérieur (et alors organisée par les parents) avec quelques spectacles proposés par les enseignants et leurs élèves enrichissant ce rassemblement.

Je vous remercie par avance et vous prie de croire à mes sincères salutations.

Myriam LAGARDE

Ecrire à myam29   Poster une réponse  Haut
Réponse n° 4
--------
le 03/04/2012 - 06:40
par Leprofesseur

Leprofesseur

Administrateur
20 messages

Ces cas de figure ne sont pas explicitement prévus par la législation et ma réponse sera basée sur le bon sens et le principe de précaution. Je vous conseillerai d'ailleurs de prendre contact avec votre IEN afin de confirmer ou d'infirmer ces affirmations ainsi que de l'informer de votre initiative, car lui aussi est responsable de vos initiatives. Une autre piste pourrait être de contacter le service juridique de l'Autonome de Solidarité Laïque.


Il faut savoir que le Directeur d'Ecole reste responsable de toute publication réalisée avec son consentement. Il a donc l'obligation d'exercer un regard critique sur ces dernières.


Cette action est possible en théorie, mais le côté payant du journal scolaire pourrait être un obstacle car on utilise l'image de l'Enfant à des fins "commerciales". Il est indispensable de faire signer une autorisation aux deux leur spécifiant l'utilisation qui sera faîte de ces photos ainsi que les auteurs potentiels des prises de vue. Ces prises de vues peuvent devenir des  données sensibles et ne doivent en aucun cas être conservées. 


Le fait que la manifestation soit organisée par l'établissement ou par les importe peu à mon sens : seule la responsabilité du directeur lorsqu'il donne son accord à une telle collaboration peut être engagée. 


Enfin il faut garder à l'esprit que les photos ne doivent pas être prise en gros plan : préférer les photos d'ensemble et de groupe (minimum trois élèves) ; et ne doivent pas comporter les noms des sujets. 
En espérant vous avoir aidée. 


Rémi Deltour - Webmestre

Ecrire à Leprofesseur   Site web Leprofesseur Poster une réponse  Haut
actif sujet actif   clos sujet clos   Important! Important!   Nouveau Nouveau message   -   Rectifier Rectifier message   Clôturer Clôturer sujet   Remonter Remonter
[]
Catégories de discussion  Forum 



^ Haut ^